Me contacter 
Menu
06.64.99.10.20
Restons connectés
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Google+ Icône sociale
  • Pinterest Social Icon
Mentions légales 
Please reload

Enfant unique : un statut à part ?

Egoïste, enfant roi, solitaire…l'enfant unique aurait-il le dos large ? Pourtant au même titre que les ainés, les cadets, les benjamins et les suivants, l'enfant unique développe, lui aussi, des caractéristiques propres à son statut ! voyons lesquelles ;) 

 

1 - Une bonne estime de lui-même

 

Il est, comme son nom l’indique « unique » !  Cette " unicité " va lui permettre de profiter seul de ce qu’il devrait normalement partager au sein d’une fratrie.  L'enfant unique est choyé, au centre de toutes les attentions ! Ce regard exclusif, l'importance qu'on lui accorde et les propos positifs à son égards vont favoriser un lien d'attachement fort et sécurisant, fondement même d'une bonne estime de soi. 

 

2 - Avide de relations sociales   


Ayant grandi sans frère et soeur, l'enfant unique est avide de relations sociales. Certes, de prime abord, ce n'est pas flagrant. Jusqu’en primaire, il rencontre certaines difficultés à s’adapter au collectif. Et pour cause, dans le groupe, il n’est ni unique, ni au centre de toutes les attentions ! Il manque donc d'entraînement dans ses relations sociales. En revanche, dès le collège, on constate que sa socialisation dans le groupe est équivalente aux enfants issus d’une fratrie.  

 

L'enfant unique, s'il grandit seul, n'en est pas moins tourné vers les autres... bien au contraire ;) 

 

3 - Héros...malgré lui ! 

 

Si dans les fratries les attentes et projections des parents sont « réparties » entre les enfants, l’enfant unique porte seul les espoirs et les rêves de ses parents ! Ces derniers expérimentent le rôle de parent pour la première fois et la dernière fois ! autant dire que la pression est double. Héros du cercle familial, il côtoie dès son plus jeune âge les notions de réussite et d'exigence.

 

4 - Sa peur dominante : celle de décevoir     


Enfant, il veut que ses parents soient fiers de lui. Il a besoin de ce regard exclusif qu'on lui porte depuis son plus jeune âge. C'est pourquoi adulte, il ne se lasse pas de paraître exceptionnel aux yeux des autres et s'implique pleinement dans chacune de ses relations, qu'il considère comme unique. Tout aussi exigent avec lui-même, les challenges ne lui font pas peur, il aime se dépasser ! 

 


Point de vigilance pour le parent   


La vigilance des parents est de ne pas tomber dans la surprotection ou le surinvestissement de l'enfant.  En effet, l'enfant perçoit inconsciemment, à travers cette attitude, le message suivant : " Tu n'es pas capable ! ". Le considérer comme un enfant " précieux ", qu'il faudrait protéger, à tout prix, des petits bobos et du monde extérieur ne favorise pas le bon développement de l'autonomie et la confiance en soi. 

 

 

Enfants rois, égoïstes, solitaires ? Comme le dit très justement Didier Pleux « l’enfant ne naît pas roi, il le devient ». Au-delà des stéréotypes, ne perdons pas de vue que la personnalité et l'épanouissement d'un enfant dépendent avant tout de son environnement, de nos attitudes parentales et des valeurs que nous leur transmettons.

 

 

Share on Facebook
Please reload

NOUS SUIVRE
RECEVOIR LES NEWS
DERNIERS POST
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • LinkedIn Social Icon