Me contacter 
Menu
06.64.99.10.20
Restons connectés
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Google+ Icône sociale
  • Pinterest Social Icon
Mentions légales 
Please reload

Comment gérer un excès de colère ?

Pas toujours facile de gérer les excès de colère d’un enfant. Ils font néanmoins partie de leur développement et sont un stade inévitable, principalement pour les enfants préscolaires. Il est tout à fait normal d’avoir des émotions, qu’elles soient positives ou négatives. D’ailleurs, la colère est salvatrice pour un enfant. Elle lui est nécessaire pour se décharger émotionnellement.

 

1 - Chercher à raisonner son enfant est une perte d’énergie

 

Au niveau du cerveau, le cortex pré-frontal (centre de traitement de l’information, “siège de la raison”), nous permet d’adapter nos comportements lorsqu’une information ou une émotion nous parvient. Chez le jeune enfant, cette partie du cerveau ne commence à mûrir qu’entre 5 et 7 ans. Lors d’une émotion vive, son cortex préfrontal n’étant pas mûr, l’enfant n’a pas la capacité d’adapter son comportement. Il lui est impossible, en prise avec une émotion, de réfléchir de façon raisonnable et raisonnée. Autrement dit, pour le faire réfléchir à son comportement, il faut que l’intensité émotionnelle soit redescendue et qu’il ait retrouvé son calme.

 

2 - Pour que votre enfant se calme, restez calme

 

Dans un premier temps, il est nécessaire que vous puissiez gérer vos propres émotions. Ne vous laissez pas envahir par votre colère, culpabilité ou impuissance. Rassurez-vous, c’est une situation courante et normale que vous vivez. Votre présence, votre calme, votre affection seront des atouts majeurs pour rassurer votre enfant et l’aider à se calmer plus rapidement.

 

Après avoir identifié pourquoi il est en colère, expliquez-lui la raison de votre refus. En mettant des mots sur son ressenti  (je comprends que tu sois en colère / fâché / triste mais il n'est pas possible pour le moment d'aller au parc car je dois préparer le dîner)  vous l’aiderez progressivement à mieux exprimer ses émotions, à les reconnaître et à ne pas se laisser submerger par celles-ci. Il se peut qu’il soit trop énervé ou agité et qu’il ne soit pas réceptif à vos propos. Dans ce cas, n’insistez pas. Veillez à ce qu’il ne puisse pas se blesser.

 

Prenez-le dans vos bras. S’il les refuse, patientez encore un peu, et réessayez.

 

3 - Faites la différence entre son émotion et son comportement

 

Cela est fréquent qu’un enfant en excès de colère, frappe, morde ou crache sur son parent. Cela ne signifie pas qu’il ne vous respecte pas. Un enfant vit pleinement son émotion, c’est pourquoi il a besoin de vous pour l’aider à en prendre conscience. Cependant, expliquez-lui qu’il a le droit de vivre des émotions, mais que cela ne lui donne pas le droit de vous frapper, ou de cracher : mettez-vous à sa hauteur, et dites-lui clairement : « je sais que tu es en colère parce que tu voulais ce jouet, mais cela ne te donne pas le droit de me frapper ». Evitez les expressions : " tu es ceci ou cela...préférez ce que tu fais est ceci ou cela).   Guidez-le en lui proposant d’autres options de comportement. 

 

4 - Plus vous céderez à ses colères, plus elles seront fréquentes

 

Bien qu’il soit possible de revenir sur un refus, cela ne doit pas être systématique. Céder à une colère, ou encore éviter qu’elle ne se produise ne fait que repousser l’échéance. Celle-ci s’exprimera plus tard, avec sans doute plus de violence. Vous lui avez formulé un refus parce que vous ne pouvez pas répondre à son désir, ne culpabilisez pas. Les refus font partie de la vie. Plus un enfant se sent soutenu (et non jugé) lors de ses colères, plus elles sont de courtes durées. 

 

Accompagner son enfant à vivre et à reconnaître ses émotions c’est lui offrir la possibilité de mieux les gérer, de gagner en confiance et de développer son empathie.

 

 

Share on Facebook
Please reload

NOUS SUIVRE
RECEVOIR LES NEWS
DERNIERS POST
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • LinkedIn Social Icon