Me contacter 
Menu
06.64.99.10.20
Restons connectés
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Google+ Icône sociale
  • Pinterest Social Icon
Mentions légales 
Please reload

Mon enfant ne tient pas en place !

Il est important de distinguer l’agitation de l’hyperactivité. L’hyperactivité est un trouble neurobiologique et requiert un diagnostic médical. Ce trouble regroupe trois comportements indissociables : la difficulté à se concentrer, l’impulsivité et l’agitation. 

 

Tous les enfants agités ne sont pas hyperactifs 

 

Votre enfant est-il capable de se concentrer sur une activité qui lui plaît ? Votre enfant est-il capable d’attendre son tour pour parler ? Votre enfant a-t-il des moments de calme ? Si vous répondez oui à une de ces questions, je doute fort que votre enfant soit un enfant hyperactif. Dans le cas contraire, et si vous en ressentez le besoin, vous pouvez vous rapprochez d’organismes spécialisés qui seront vous aider et vous orienter tel que : 

https://www.tdah-france.fr/

 http://www.anpeip.org/

 

Chaque enfant est un individu unique qui a son propre rythme de développement

 

Certains enfants ont besoin de bouger plus que d’autres et vont, en effet être plus agités. Il n’y a rien d’alarmant à cela. Les enfants vivent chaque jour des émotions fortes et du stress dont ils doivent se libérer.

 

Lorsqu'un enfant vit des émotions fortes, sa maturité et l’ intensité de ce qu’il vit ne lui permettent pas encore de réguler son agitation. Il les vit, et la façon dont il les exprime passe par son corps. Son agitation indique l’intensité de son ressenti et de son stress.

 

Bien que cela soit épuisant et fatiguant pour de nombreux parents, les enfants sont les premiers à en souffrir. Un enfant agité est un enfant « hypersensible réactif » qui a besoin d’être rassuré et soutenu pour apprendre progressivement à réguler son agitation.

 

6 pistes pour l'accompagner sereinement : 

 

1 - Communiquer avec votre enfant, essayer de comprendre ce qu’il vit et de mettre des mots dessus. Faites-lui savoir que ces émotions et ses sentiments sont importants.

 

2 - Le rassurer et le soutenir c’est éviter les critiques ou tout jugement sur son agitation, éviter de lui coller l’étiquette « d’enfant agité » car cela ne l’aide pas à progresser, pire, cela l’enferme dans son comportement.

 

3 - Observez votre enfant afin d’identifier les situations qui génèrent le plus d’agitation. Ainsi, vous pourrez éviter les situations inconfortables et trouver, avec votre enfant, des méthodes appropriées pour l’aider à revenir au calme.

 

4 - Diminuer les facteurs de stress : un environnement et un contexte familial calme sont nécessaires. Limiter l’utilisation des écrans, le soir par exemple, et éviter les conflits ou disputes devant lui. Anticipez toute situation nouvelle ou inhabituelle, expliquez à votre enfant où vous allez, ce que vous allez y faire, et indiquez lui ce qu’il pourra faire et ce qui lui sera interdit.

 

5 - Organiser le temps : la notion de temps est abstraite pour les enfants. L’absence de repères peut générer du stress ou de l'anxiété. N’hésitez pas à fixer des rituels, des habitudes quotidiennes et utiliser un Timmer, très visuel pour l’enfant, lors de tâches spécifiques.

 

6 - Etablir des règles de vie : établir des règles claires, écrites et affichées (en fonction de l’âge utiliser des pictogrammes ou dessins). Les règles sécurisent et aident l’enfant à grandir. Discutez-en avec lui, faites-le participer. Les règles doivent être adaptées à son âge et réalistes : « rester assis durant tout le repas » pour un jeune enfant de nature agitée est difficile, voire impossible. Ne vous étonnez pas de devoir répéter, cela fait partie de l’apprentissage. 

 

Réguler ses émotions et se calmer est un apprentissage progressif. Soyez partenaire de votre enfant, accompagnez-le tranquillement dans cet apprentissage, trouver avec lui des stratégies, des idées, apprivoisez ensemble son agitation, faites-vous confiance et ne vous laissez pas impressionner par les regards et les jugements extérieurs…Rien n’est jamais joué d’avance avec les enfants.

 

Prenez du temps pour vous 

 

Votre enfant est agité, vous êtes essoufflé(e),  il est donc essentiel de prendre du temps pour vous afin de vous ressourcer et de faire le plein d'énergie. Ainsi, vous serez plus disponible et détendu(e) pour gérer l'agitation de votre enfant. Rassurez-vous également, plus votre enfant va grandir et plus des phases de tranquillité vont apparaitre.

 

 

Share on Facebook
Please reload

NOUS SUIVRE
RECEVOIR LES NEWS
DERNIERS POST
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • LinkedIn Social Icon